La géométrie, manuel des savoirs tristes

Géométrie descriptive & Géométrie cotée, par le Père Saussié — Librairie Croville-Morant, sans date (3e édition vers 1910)

Tout à l’heure, je rentre un bouquin de géométrie, c’est-à-dire que je l’inscris dans le registre des livres de la maison. Un bouquin de maths, oui ; une marotte inoffensive qui n’est pas la mienne. Ce bouquin à la reliure fatiguée, sans année d’édition, distribué par une librairie, je peux le dater à l’œil, vers 1900, ça s’appelle l’expérience du vieux papier, je crois.
Je n’aurais pas retracé plus loin la carrière de cet imprimé (mon abnégation s’arrête généralement là pour les manuels de maths) s’il n’y avait pas eu la signature, à peu près illisible, puis dans la table des matières, des petits crobards et cet essai de typo entre les points, et puis enfin, les effets stylistiques de paraphes que gribouillent encore tous les écoliers. Alors, je me suis dit qu’avec un nom pareil, Gaston de Bentzmann, il figurerait peut-être dans un arbre généalogique, et j’ai cherché, mue par le motif raisonnable de dater avec plus de sûreté le volume… et par une excuse moins sage : la curiosité pour toutes les vies qui m’ont précédée.

 


Depuis, j’éprouve ce vague à l’âme diffus que provoquent les échecs du passé. Pauvre gamin, si fier de signer dans son manuel de Centrale des Arts et Métiers, et d’envisager un avenir pour ce nom qu’il portait, qu’il signait, magistral. Il embrassait la carrière d’ingénieur, que rêvait-il de construire ? Bien sûr, il aurait peut-être vécu une vie aux idées étriquées, réduites à amasser une fortune pour s’asseoir dessus confortablement. Mais à vingt-deux ans, il croyait encore à la gloire, il n’a rien trouvé du tout, l’idiot.

Ce livre appartenait à…

Nom : DE BENTZMANN Prénoms : Gaston Anne Marie Léon Théobald
Informations militaires et Résistance
Conflit : 1914-1918
Grade, unité : Aspirant — 18e R.A.C. (Campagne) [Artillerie] — R.A.C. (Campagne) Régiment d’Artillerie de Campagne
Matricule au recrutement : 893 — Marmande (Lot-et-Garonne) — Subdivision

Autres informations militaires : Médaille militaire (posthume) et Croix de guerre — Citation : « Dès son arrivée au front a fait preuve des plus belles qualités militaires. Remarquable d’entrain, de courage et de sang-froid. A trouvé une mort glorieuse, frappé en pleine poitrine alors qu’il se portait, sans hésitation et malgré un violent bombardement, au secours de ses camarades ensevelis sous un abri effondré. »
Décorations
Médaille Militaire Croix de Guerre

Naissance
Date : 22/03/1893
Département : 44 — Loire-Atlantique
Commune : Guérande

Situation familiale : Fils de Joseph Christian Marie Daniel et de Elisabeth Amélie Anne Marie FOURNIER DE PELLAN
Décès
Date : 27/11/1915 (22 ans)
Département : 62 — Pas-de-Calais
Commune : Arras
Lieu, complément :
Genre de mort : Tué à l’ennemi
Mention Mort pour la France : Oui
Jugement
Transcription
Date : 10/04/1917
Département : 47 — Lot-et-Garonne
Commune : Miramont-de-Guyenne
Inhumation
Département : 47 — Lot-et-Garonne
Commune : Miramont-de-Guyenne
Lieu : Cimetière communal
Carré, rang, tombe :
Autres informations
École Centrale des Arts et métiers de Paris Promo 1912 — Pas de fiche SdG – Parents domiciliés au château de Bouilhaguet à Miramont (47)

Mémorial Gen Web

 

Évidemment, un détail m’accrocha le regard : il mourut à Arras, le garçon n’était pas originaire de la région, son corps fut rapatrié chez lui, aux environs de Marmande, loin de cette ville du Nord. De là s’imaginer le livre dans son sac de soldat, oublié sur place, ramassé par un autre, et puis enfoui dans un grenier, pour un siècle plus tard revenir sur le sol qui but son sang.
Romantique ? La bibliographie l’est.

 

 

Un jour, là, en octobre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *