Bestiaire humain, mes débuts dans la fiction. J’aurais beaucoup à raconter avec plaisir à propos de cette anthologie que m’offrit l’éditeur de Bibliogs, Fabrice Mundzik. J’en parlerai longuement un jour ou l’autre, car l’aventure se révéla formidable. Je m’en tiendrais à ma campagne promotionnelle des Rencontres de l’Imaginaire.

L’anthologie me donna l’occasion de fabriquer un livre comme j’en rêvais, une chimère composée de chimères d’écrivains et d’illustrateurs, et mon projet eut la chance d’intéresser de talentueux camarades, il n’y a qu’à parcourir le sommaire pour s’enthousiasmer :

Dix récits, une nouvelle graphique, de la poésie et des illustrations, autant de pièges à mots et à images pour vous dévoiler nos chimères.
Avec Jacques Barbéri, Béatrice Candy-Bercetche, Nelly Chadour, Robert Darvel, Mérédith Debaque, Leo Dhayer, Dominique Douay, Lionel Évrard, Émile Fitz, Sébastien Hayez, Nicolas Le Breton, Christine Luce, David Mathieu, Irène Maubreuil, Samuel Minne, Fabrice Mundzik, Bruno Pochesci, André-François Ruaud, Jeam Tag, Céhelle Toupitipiti et Dominique Warfa.

Les chroniques louangeuses n’ont pas manqué pour Bestiaire humain, une belle réussite dont je suis très fière.

Dans Galaxies no 40 sous la plume de Claude Ecken :

Dans l’Écran Fantastique en mars 2016, par Jean-Pierre Andrevon :

 

(à suivre)

2 réactions à “Bestiaire humain, ma chimère

  1. Coucou Christine. En peu de mots, car les mots me manquent, chaque fois que j’évoque la grande aventure Bestiaire humain : il s’agit, sans aucun doute, du projet dont je suis le plus fier. Je n’ai pourtant pas écrit un seul mot dans cet ouvrage (seule exception de tout le catalogue Bibliogs ^_^) ! Au sommaire, il n’y a que des personnes que j’aime et dont j’apprécie le travail. Et l’ouvrage en lui-même ! Qu’ajouter sur la couverture, la maquette, la mise en page ? Il suffit de l’avoir en main, le toucher, le feuilleter, le lire, admirer ses illustrations, pour comprendre qu’il a été conçu avec passion par des passionnés. Le résultat est un véritable rêve devenu réalité. <3

    1. Pas un mot ? Mais tu en as dit plein ! Je pense qu’on peut affirmer, sans mentir, sans même se vanter, que l’anthologie est une réussite éditoriale, et ton souci de la perfection (rappelle-toi tes allers-retours chez l’imprimeur ^^) a fabriqué un très beau livre. Pour un débutant, tu as sacrément assuré, mieux qu’un pro, à mon avis. 😉
      Et sortons nos mouchoirs en cœur et en chœur. Plein de bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *